Oh! si ce teint se retrouve sur la poitrine autour des pointes roses, et entrevu par

. A gauche, des peupliers que le cadre etronconne, et tout au fond, par les ciels degrades, dans la grivelure argentee de leurs ailes eployees, un vol tumultueux de grebes.

Les coquineries de ton pere et de toi, une a une sortiront des trous ou elles se cachent, comme sortent, au tambour des limaces, toutes les sales betes visqueuses. Comment le savaient-elles? Le plus profond silence regnait au dehors. Nous y arrivons, messieurs: A dix-sept ans, la bouquetiere se laissa enlever par un etudiant exotique quelconque. General Maurin? daigna repondre le colonel Pastoure. Puis elle s’elance avec de determines vouloirs, des violences de rut. Dans sa peau d’argent des madrures s’etalent emeraude, comme des pres; ou parfois surgissent des cretes savonneuses qui vont et s’epanchent. Et lui, deja touche par la mort, il revenait encore, un melancolique sourire sur ses levres palies et du bonheur au fond de ses yeux agrandis par la fievre, il revenait, encore et toujours, respirer les lys de ce corps de deesse, ces lys plus mortels que la fleur du mancenillier. Maurin engagea les gendarmes a rester sur la route. En avant! En avant! cria le comte. Lui murmure: Ah! non, pas de lapin, ma vieille! Comme il l’a rejointe, comme il la supplie, elle revele son mari, courageux militaire, officier de la Legion d’Honneur. .

M. Cabissol toussa. Apres m’avoir eu, elles reussissent toutes. Latrinque, prends-moi chez toi, comme qui dirait en pension, et voici nos accords, ou ceux du moins que je te propose: je ne te paierai pas, mais par testament, par ecrit, devant temoins, devant le notaire, je te laisserai tout mon bien, le bel argent avec la bonne terre! –Voila, me dit Latrinque, ce que m’a dit le Canonge. Un des auditeurs sauva la dignite de tous en disant: –Ah ca! vai, tu galeges! Et de rire.

C’est un coup difficile, pourquoi il sote a tout momein d’une branche a l’otre, mais tout de meme vous en amirez deux ou trois a la file, quan ils se passent l’un devant de l’otre, et vous tirez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.